juin 20, 2020

Une nuitée sous les étoiles au sommet du Mont Ham

C’est il y a environ 3-4 ans que j’ai découvert l’existence du Mont Ham, situé à seulement quelques heures de Montréal, au Centre-du-Québec, près d’Asbestos. C’est sa vue 360 au sommet qui m’a tout de suite interpellée ! En poussant davantage mes recherches sur la randonnée, j’y ai découvert qu’ils organisaient des nuitées en camping au sommet quelques weekend dans l’été.

Ils offrent également la possibilité de louer le sommet de la montagne pour des groupes privés. Quoi ?! Il ne m’en fallait pas plus, quelques minutes plus tard je réservais déjà un weekend pour y célébrer mon 25e anniversaire au sommet en bonne compagnie.

Mont Ham-camping-randonnée

Fiche technique du Mont-Ham

Altitude : 713 m
Montée recommandé via le sentier intrépide : 1,9 km
Degrés de difficulté : intermédiaire à difficile

Descente possible via le sentier panoramique : 2,1 km
Degrés de difficulté : intermédiaire (très rocailleux)

Je recommande cependant le sentier Button pour la descente, surtout si vous le faites en mode camping: 4,2 km
Degrés de difficulté: Intermédiaire (en forêt, descente plus agréable)

S’y rendre

Le Mont Ham se situe a environ 2h de Montréal et de Québec et 30 minutes de Sherbrooke.

À partir de Montréal, prenez l’autoroute 20 en direction de Drummondville. Vous emprunterez ensuite la 50 S en direction de Sherbrooke, jusqu’à la sortie 88 pour Richmond/Asbestos/Acton Vale. Une fois sortie de l’autoroute, il restera environ 1h de route.

Vous emprunterez la route 116 E sur une vingtaine de kilomètres, jusqu’à Danville. À Danville, tournez à droite sur la rue Daniel Johnson, suivez ensuite les panneaux vers Asbestos, jusqu’à ce que vous rejoignez la 216 E où vous prendrez à gauche en direction de Saint-Adrien. À Saint-Adrien, tournez à droite sur la route 257 S et vous arriverez à l’entrée du Mont Ham une dizaine de km plus tard.

La randonnée

Plusieurs options de sentiers s’offrent à vous. Le Mont Ham possède 18km de sentiers au total. Peu importe le sentier choisi, vous êtes assuré d’être arrivé au sommet en maximum 4,2km.

La montée via le sentier l’Intrépide

Pour la montée, que vous soyez soit en mode randonnée ou en mode camping, je vous suggère d’emprunter le sentier l’Intrépide. Bien qu’il soit plus abrupte, le sommet est atteint très rapidement puisqu’il ne prend que 1,9km. Vous devriez y être en un maximum de 2h.

Le nom du sentier porte cependant très bien son nom. Vous devrez vous aider d’une corde pour escalader de petits murs de roche par segment. Un défi supplémentaire si vous trimballez votre équipement de camping pour la nuit, mais qui sera assurément récompensé quelques dizaines de minutes plus tard, lorsque vous découvrirez la vue 360 degrés sur la région au sommet ! Faites une petite pause au premier sommet et rendez vous ensuite au deuxième, celui où il y a la croix, afin d’y observer la plus belle vue sur les lacs avoisinants.

Option 1: la descente via le sentier panoramique

Le sentier panoramique est plus doux que l’Intrépide, mais réserve tout de même quelques surprises. Bien que vous n’ayez pas besoin de corde pour vous aider à descendre, certaines roches sont tout de même impressionnantes et il faut éviter les faux pas pour ne pas glisser. Je l’ai emprunté lors de mes deux visites au Mont Ham, une fois en montée et une fois en descente. Après deux fois, ce n’est pas un sentier que je remprunterais lors de mes prochains passages. La vue y est belle, mais vous n’en profiterez pas puisque vous devrez vous concentrer à ne pas perdre pieds. Profitez plutôt de la vue au sommet, c’est assurément la plus marquante!

Pour ceux dont l’Intrépide fait peur, la panoramique peut être une belle alternative pour la montée (surtout si vous ne trimballez pas votre équipement de camping, puisque la randonnée est un peu plus longue).

Option 2: la descente via le sentier Button

Ma recommandation personnelle, qu’on ne nous dit pas à l’accueil ni sur les blogue de randonnée. Sentier plus méconnu, vous y découvrirez un tout nouveau paysage, moins escarpé et plus en forêt. Bien qu’il soit plus long que les autres sentiers (4,2km), la descente y est beaucoup plus agréable. Vous aurez également l’opportunité d’y voir une vue imprenable sur le sommet du Mont Ham.

Camping au sommet

À ce jour, trois ans plus tard, ce fût l’une des nuitée et expérience de camping la plus mémorable que j’ai vécue. Et je suis plus qu’heureuse d’y retourner une seconde fois cette année pour y célébrer l’anniversaire d’une amie ! Si vous êtes du coin, je vous le recommande à 100%. Si la température est avec vous, vous y verrez l’un des plus beau couché de soleil et l’un des plus beau levé de soleil, en direct de votre tente !

Le meilleur endroit pour y voir le couché de soleil est sur la crête arborant la statut « Awdowinno », qui signifie « guerrier » en langue w8banaki (abénakise). La statut érigée dans les dernières années sert, entre autres, à nous rappeler que le sol sur lequel nous marchons aujourd’hui fut foulé depuis des millénaires par d’innombrables peuples et qu’il est de notre devoir d’en prendre soin.

Pour le levé du soleil, rendez-vous très tôt sur la deuxième crête où se trouve la croix. Les reflets du soleil se levant sur les lacs à l’horizon vous assureront un réveil des plus magiques.

Mont Ham-camping-randonnée

Comme une image vaut milles mots, je vous laisse rêver de cette expérience majestueuse à votre tour.

Le mont Ham a le statut de refuge biologique et le camping sans trace y est pratiqué. Vous devrez donc y monter 1-2 bûches par personne afin d’alimenter votre feu en soirée. Vous devrez également y ramener TOUT vos déchets et n’y laisser aucun signe de votre passage. Afin de s’assurer du respect des consignes, un accompagnateur très discret se joindra à vous pour la nuit et quittera en matinée.

Quoi apporter

En mode randonnée

  • De bonnes bottes de randonnée avec un support aux chevilles
  • Écran solaire et chasse moustique selon le moment de l’ascension
  • Un veste pour le sommet qui peu être très venteux
  • 2 L d’eau pour la montée et la descente
  • Lunch & collation

En mode camping

  • Votre équipement de camping: tente, sac de couchage, matelas de sol
  • Des vêtements très chaud pour la nuit, il y fait très froid, même au mois de juillet et août!
  • Beaucoup beaucoup d’eau! Il n’y a aucun point d’eau au sommet. Apportez au minimum 4L pour la montée, la soirée et la descente
  • Selon l’heure de votre ascension: lunch, souper et déjeuner + collations. N’oubliez pas les guimauves pour le feu en soirée !
  • Un sac pour y rapportez vos déchets
  • Papier de toilette biodégradable (à ramener dans un sac pour être jeter à l’accueil!)

Itinéraire recommandé

12.00pm – Départ de Montréal ou Québec

2.30pm – Arrivée au Mont Ham, enregistrement au poste d’accueil

3.00pm – Début de la randonnée

5.00pm – Arrivée au sommet, petite pause et installation de vos tentes avant la noirceur

8.00pm – Rendez-vous au sommet de la crête pour le couché du soleil avec votre souper

Mont Ham-camping-randonnée
En camping, j’apporte toujours les mets lyophilisés Happy Yak que je prépare dans mon plat à cuisson rapide Cook Solution. Mon préféré: le pad-thai aux légumes aux arachides !


9.00pm – Soirée autour du feu

xx.xx – Dodo

5.00am: Réveil pour admirer le levé du soleil

7.00am: Déjeuner et préparation pour la descente

Selon votre convenance, randonnée aux alentours et descente vers l’accueil. Retour à la maison ensuite


Partagez moi votre expérience et vos souvenirs en utilisant le #mywanderland

Bonne randonnée !

Leave a reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Go top